bouton menu
bouton signet
bouton signet

Tendance un jour, tendance toujours

Les modes changent, certains meubles restent. Ils passent l’épreuve du temps, année après année. Design impeccable, confort extrême, praticité, silhouette sculpturale… découvrez pourquoi ces lits, tables et canapés ont toujours autant de succès.

Pratico-chics, les lits Flou

Quand la société italienne Flou se lance en 1978, elle n’a qu’un but : renouveler la chambre à coucher en faisant du lit un meuble à la fois confortable et pratique. Elle confie son premier modèle à Vico Magistretti, créateur en vogue, amoureux de la simplicité et en passe de devenir un grand maître du design (il a remporté un Compasso d’Oro pour l’ensemble de son œuvre en 1995).

Il imagine Nathalie, reconnaissable entre mille grâce à ses deux petits nœuds ornant sa tête de lit. Sobre, élégant et subtilement féminin, c’est le premier lit entièrement rembourré, facilement déhoussable et à dossiers inclinables. Mais c’est à son caisson de rangement, accessible en soulevant le sommier et non niché dans un tiroir – encore une première! – qu’il doit sa popularité. Plus besoin d’avoir une chambre spacieuse, Flou a gagné son pari de modernité. Quarante ans plus tard, Nathalie continue de charmer rêveurs et grands dormeurs.

Lit Nathalie par Flou

En 2008, un autre modèle culte voit le jour : Angle, signé Rodolfo Dordoni. Ses lignes épurées et son imposante tête de lit capitonnée, à laquelle peuvent s’ajouter deux panneaux latéraux, sont synonymes de luxe. Un luxe qui plaît toujours autant car il se veut fonctionnel : Angle étant lui aussi entièrement déhoussable, il suffit de remplacer l’habillage pour changer de déco illico presto.

Lit Angle par Flou

Révolutionnaires, les canapés Ligne Roset

En inventant Togo pour Ligne Roset en 1973, le designer français Michel Ducaroy donne à toute une génération le droit de ne plus se tenir droit sur son siège. Il met à profit les nouveaux matériaux de l’époque pour créer un canapé-coussin tout en mousse de polyester sans armature ni point dur, qui épouse les formes du corps sans se déformer. On s’y affale dans l’intimité de son salon en oubliant les convenances. Une révolution tant dans la fabrication que dans la silhouette : Togo est plein de plis, façon tuyau de poêle ou sharpeï. Un look décontracté qui déroute au premier abord puis finit par séduire (1,2 millions d’exemplaires vendus dans le monde à ce jour), son esthétique se mariant au mobilier de style et contemporain. Ce grand classique, symbole d’un art de vivre, n’a pas pris une ride et est aujourd’hui offert en 822 coloris de tissus et de cuirs.

Canapé Togo par Ligne Roset

En 2011, c’est aux frères Bouroullec, élus créateurs de l’année 2002 au Salon du meuble de Paris, qu’est confiée la tâche de concevoir un nouveau Togo, sans plis cette fois. Les deux designers effectuent une recherche approfondie sur le confort, analysant la résistance, la souplesse et la durabilité des mousses, fils et méthodes de matelassage. Il en naît Ploum, un canapé adapté à toutes les postures du corps. Ses atouts charme? Sa forme enveloppante, aux airs de cocon capitonné, qui favorise les échanges, et sa silhouette sculpturale qui en fait un objet d’art à part entière. 

Canapé Ploum par Ligne Roset

Architecturales, les tables Cattelan

Est-ce une sculpture au beau milieu de la salle à dîner? Non, une table : la Spyder de Cattelan et son superbe pied en forme de double X. Si ce modèle, conçu par Philip Jackson en 2011, a conquis autant de foyers, c’est grâce à son look et à la multitude des combinaisons offertes. La base se décline en métal (finis bronze, titane, laiton, chrome, noir, graphite, blanc) et en bois (chêne, noyer, wengé). Le plateau de plusieurs formes et tailles s’habille, quant à lui, de verre (modèle original), de bois (à bords irréguliers ou biseautés) et de céramique imitation zinc et marbre (8 motifs différents). De quoi la personnaliser selon son style d’intérieur!

Table Spyder par Cattelan Italia

Autre table à l’impact visuel saisissant : la Skorpio d’Andrea Lucatello, sortie en 2014. Là encore, un pied fin et sculptural, évoquant la queue d’un scorpion, et d’infinies possibilités, dont un plateau en verre (idéal pour mettre le pied en valeur) et en bois (pour un style industriel). Le plus compliqué sera de choisir les chaises : l’objet est tellement beau qu’on a presque envie de s’en passer!

Table Skorpio par Cattelan Italia

Des icônes en devenir

Avis aux amateurs de table : deux modèles, lancés en 2017 par Cattelan Italia, pourraient se retrouver régulièrement à la une des magazines de déco et dans de nombreux intérieurs. La Roll Round de Paolo Cattelan se distingue par sa rondeur et ses trois pieds de diamètre différent. La Stratos, quant à elle, se dresse sur un pied angulaire massif, faisant paraître son plateau plus fin, voire aérien.

Table Roll Round par Cattelan Italia

Table Stratos par Cattelan Italia

Maison Corbeil ayant l’œil pour dénicher les meubles cultes, tous ces modèles y sont offerts depuis des années. Passez-nous voir en magasin!